LA CADENA DE SEVILLA

La série présentée ici relève d'un processus. Tout com- mence par une personne qui accepte de se faire photographier mais également de me présenter à une deuxième personne qui devra accepter à son tour de faire la photo et de me présenter à une troisième personne, ainsi de suite ... Allant de proche en proche je découvre la Séville de ceux qui y habitent.

C’est également une forme de réflexion sur le réseau, Présenté de la sorte les personnes ne semblent pas se connaître, ni partager le même espace de vie. Pourtant c’est bien A qui connait B qui a croisé C qui m’a présenté à E. Comment passe-t-on d’un âge, d’une tranche sociale, d’un quartier, d’un univers à un autre. Quelle longueur peut avoir une chaîne ? Quels liens tissent ces per- sonnes entre elles ? Se connaissent-elles vraiment ? Forment-elles un groupe ou sont-elles des personnes isolées pris au hasard ? Qu’est-ce qui fait qu’une chaîne s’arrête ? Pourquoi la dernière personne n’a-t-elle pas rempli entièrement son contrat ?